Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 21:48
 

À partir de Midi Libre septembre 1981 « Les entretiens de Bichat »

Les climatiseurs et la maladie du légionnaire

 

Mal de tête et aux yeux, poussées de températures faisant penser à une grippe, toux rebelle, difficulté pour respirer / les personnes qui travaillent dans les bureaux à air conditionné se plaignent fréquemment de ces troubles de la santé.

La plupart de ces symptômes sont les mêmes que ceux d'une inflammation des poumons. De nombreux cas de la maladie des climatiseurs ont été décelés dans des ateliers où l'on manipule du papier : Certaines poussières de papier ont un rôle allergisant, en particulier sur le système respiratoire et il faut faire aussi la part du tabagisme.

Mais plus grave et faisant aussi partie de la « pathologie respiratoire des climatiseurs » est la « maladie du légionnaire ». Il y a environ 150 personnes par an atteintes en Région Parisienne. On sait aujourd'hui, que c'est une maladie infectieuse due à une famille de bactéries, responsables de grippes intestinales (douleurs et vomissements) et d'affection des poumons. Cette bactérie est baptisée « Légionelle » parce qu'elle avait causé chez certains participants d'un congrès de l'American Legion à Philadelphie, une épidémie alors mystérieuse. Elle fut à l'origine d'une trentaine de morts.

Sensible à certains antibiotiques (erithromycine), la maladie du légionnaire peut être mortelle, notamment quand elle atteint les personnes âgées, avec des défenses immunitaires diminuées.

Cette bactérie vit et se multiplie dans les eaux stagnantes dont la température varie entre 15 et 30 degrés, dans les bacs où se condense l'eau des circuits de climatisation. Dans les grands ensembles, la Legionella prolifère dans les « tours aero-réfrigérantes » où est refroidie l'eau qui circule en circuit fermé.

Elle prolifère en grande quantité à l'intérieur des systèmes de climatisation en batterie.


Mais on trouve aussi « Legionella » dans les pommeaux de douche, dans l'eau du robinet souillé, dans les ballons d'eau chaude à moins de 60 °.

Aussi, il faut vérifier l'entretien et le nettoyage des climatiseurs et autres, au travail et au domicile.

Partager cet article
Repost0

commentaires